Schoolchildren in Kenya

Questions fréquemment posées

Caractéristiques générales

Le QuickSee est l’autoréfracteur portatif le plus précis au monde. Sa combinaison de la conception binoculaire à vue ouverte, de l’aberrométrie à front d’onde et des mesures dynamiques produit des mesures d’autoréfraction cliniquement précises, dans un format portatif durable adapté à une utilisation en clinique et sur le terrain. Le QuickSee est aussi précis que les autoréfracteurs cliniques de bureau haut de gamme et présente une excellente concordance avec la réfraction subjective.

La conception binoculaire à vue ouverte réduit la myopie et l’accommodation induites par l’appareil. Les patients regardent simplement à travers le QuickSee comme une paire de jumelles sur une cible située à au moins 3-6 mètres, au lieu de regarder une image virtuelle dans un système de vision fermé traditionnel.

En utilisant l’aberrométrie à front d’onde pour mesurer l’erreur de réfraction, le QuickSee saisit des informations qui ne sont pas disponibles pour les autoréfracteurs traditionnels. Ces informations supplémentaires permettent aux professionnels de la vision d’évaluer plus facilement la correction réfractive nécessaire, qu’il s’agisse de chirurgie oculaire ou de prescription de lunettes.

Les mesures dynamiques permettent au QuickSee de fournir des mesures très fiables. Les yeux des patients sont détendus et peuvent fonctionner normalement, et ils n’ont pas besoin de cycloplégie pour des mesures précises de l’erreur de réfraction dans l’état naturel des yeux./p>

En outre, le QuickSee est durable pour une utilisation sur le terrain. Il peut être utilisé dans des environnements humides et poussiéreux et ne nécessite aucun étalonnage. Les bonnettes sombres isolent les yeux du patient de la lumière ambiante, ce qui permet de contrôler la dilatation de la pupille et d’utiliser le système à l’intérieur comme à l’extérieur. Les poignées en caoutchouc et les oculaires peuvent être nettoyés à l’aide de simples tampons d’alcool.

Le QuickSee peut être utilisé en mode binoculaire et monoculaire pour s’adapter à certains états de maladie oculaire et/ou caractéristiques faciales.

Le QuickSee est très facile à utiliser. Les professionnels de la vision et les prestataires de soins de santé peuvent commencer à effectuer des mesures après 30 minutes de formation.

Le QuickSee est utilisé par les professionnels de la vision et les prestataires de soins de santé exerçant dans des cliniques entièrement équipées et également dans des milieux à faibles ressources dans le monde entier.

Cliniques: Le QuickSee remplit la même fonction qu’un autoréfracteur traditionnel, mais peut être utilisé n’importe où, libérant ainsi de l’espace sur la table et accélérant le processus de réfraction objective.
Magasins d’optique: Le QuickSee permet une estimation rapide et précise de la prescription du patient afin de la comparer à celle de ses lunettes, ce qui réduit la nécessité de refaire les verres.
Cliniques mobiles et missions de soins de la vision: Le QuickSee effectue des mesures d’autorefraction cliniquement précises dans les écoles, les maisons de retraite et de soins, les visites à domicile des patients, les visites au lieu de travail, la recherche en matière de santé des communautés et des populations, et les services de secours aux pays en développement et aux victimes de catastrophes.

Le QuickSee a été conçu pour une précision clinique et une durabilité sur le terrain. Il peut résister à des déplacements fréquents et est largement utilisé par les ONG qui effectuent des missions de soins de la vision dans les communautés mal desservies et dans les pays en développement.

QuickSee measurements are as accurate as those of a desktop autorefractor. Desktop autorefractors measurement range is -25 to +25 diopters; QuickSee covers -10 to +10 diopters, which covers more than 95% of the adult population. QuickSee is within <0.25 D (excellent agreement) and <0.5 D (good agreement) of subjective refraction for 60-70% and 80-90% of adult patients respectively, whereas desktop autorefractors are usually within <0.25 D and <0.5 D of subjective for 50-60% and 80-90% of these patients respectively.

QuickSeeAutoréfracteur de bureau
ÉtudeConcordance avec RS ≤0,25DConcordance avec RS ≤0,5DConcordance avec RS ≤0,25DConcordance avec RS ≤0,5D
QuickSee versus Grand Seiko WR-5100K [1]

Sans cycloplégie, population adulte

ES: 71%ES: 82%ES: 63%ES: 89%
QuickSee versus Nidek ARK-1 [3]

Sans cycloplégie, population adulte

ES: 62%ES: 87%ES: 54%ES: 83%
QuickSee versus Topcon KR-8800 [4]

Sans cycloplégie, population pédiatrique

ES: 43%ES: 71%ES: 37.1%ES: 61.3%
QuickSee versus Topcon KR-8800 [4]

Cycloplégie, population pédiatrique

ES: 48%ES: 72%ES:56 %ES: 74 %

Références qui soutiennent que la fourchette de -10D à +10D couvre >95 % de la population adulte:

  1. Dandona R, Dandona L, Naduvilath TJ, Srinivas M, McCarty CA, Rao GN. Refractive errors in an urban population in Southern India: the Andhra Pradesh Eye Disease Study. Invest Ophthalmol Vis Sci 1999;40:2810Y8.
  2. Vitale S, Ellwein L, Cotch MF, Ferris FL 3rd, Sperduto R. Prevalence of refractive error in the United States, 1999-2004. Arch Ophthalmol 2008; 126:1111Y9.
  3. Katie M. Willians et al. Prevalence of refractive error in Europe: the European Eye Epidemiology (E3) Consortium. Eur J Epidemiol. 2015; 30(4): 305–315.

La formation au QuickSee dure généralement environ 30 minutes. Nous suggérons aux nouveaux utilisateurs de commencer par regarder nos vidéos explicatives de deux minutes sur notre site web (cliquez ici). Veuillez également vous référer à notre guide de démarrage rapide d’une page qui est fourni avec l’appareil (cliquez ici). Nous encourageons les nouveaux utilisateurs à s’entraîner sur une quinzaine de patients différents afin de se familiariser avec l’appareil lui-même et avec le processus d’alignement. Pour plus d’informations, visitez le site PlenOptika.com/support, ou consultez le manuel d’utilisation du QuickSee.

Veuillez vous référer au manuel du QuickSee (inclus avec l’achat), au Guide de démarrage rapide en PDF, ou à nos vidéos de formation. Guide de démarrage rapide en PDF, ou à nos vidéos de formation..

Pour obtenir rapidement des mesures précises, le QuickSee doit être correctement aligné avec les yeux du patient. Pour visualiser une vidéo de démonstration des conseils d’alignement, veuillez consulter le site PlenOptika.com/support.
Tout d’abord, comparez la distance entre les canaux optiques du QuickSee (les cercles que vous voyez au centre du viseur) avec la distance pupillaire (DP) du patient. Faites tourner le cadran pour ajuster les viseurs à l’estimation de la distance pupillaire du patient.

Ensuite, avec le QuickSee posé sur le visage du patient, vérifiez l’affichage pour voir un ou les deux indicateurs oculaires. Il se peut que vous deviez procéder à des ajustements de la position, du niveau et de la distance pupillaire pour aligner les deux yeux (dans les mesures binoculaires) ou pour aligner correctement un seul œil dans le cas d’une mesure monoculaire. Voir la vidéo à PlenOptika.com/support pour des conseils détaillés sur l’alignement.

Demandez au patient de regarder à travers le QuickSee une cible distincte et lumineuse, à une distance d’au moins 3 à 6 mètres (~10-20 pieds). Encouragez-le à cligner des yeux au début, au milieu et vers la fin de la mesure de 10 secondes pour rafraîchir son film lacrymal et l’aider à se détendre, ce qui contribue grandement à l’état réfractif de l’œil.

Une fois que le QuickSee est aligné sur le patient, la mesure prend 10 secondes. L’expérience sur le terrain montre clairement que les prestataires de soins de la vision dans des contextes à grande cadence peuvent mesurer jusqu’à 30 patients par heure.

PlenOptika a reçu des récompenses de reconnaissance et pour son développement de la part d’organismes publics aux États-Unis, en Espagne et en Inde, et il a été reconnu pour sa mission, sa stratégie commerciale et la conception de ses produits au niveau international. Pour voir les subventions et les prix reçus par PlenOptika, visitez le site plenoptika.com/about/

  • Finalists for International Product Design Award Beazley’s Designs of the Year 2018
  • Essilor’s See Change, Grand Jury Prize
  • Clearly Vision
  • American Society of Mechanical Engineering ISHOW Winner
  • SmartFIFTY – one of India’s Top 50 social impact startups
  • MIT $100k Finalist

…et bien d’autres encore

Applications du QuickSee

Le QuickSee a été conçu pour fournir une autoréfraction cliniquement précise en tout lieu. Le QuickSee est:

Simple:

  • Le QuickSee est facile à apprendre, facile à utiliser et facile pour le patient. La formation dure environ 30 minutes.
  • Il peut être utilisé par des spécialistes travaillant sous une supervision appropriée. Aucun accessoire n’est nécessaire, pas de tableau de vision ni de projecteur.

Cadence élevée: jusqu’à 30 patients par heure.

Il fonctionne à la main et sur batterie: Facile à emporter et à utiliser partout ; peut être utilisé jusqu’à 8 heures en continu, et peut être utilisé en étant branché pour être rechargé.

Aussi efficace à l’intérieur qu’à l’extérieur: Les bonnettes sombres protègent les yeux des patients de la lumière ambiante, ce qui permet une utilisation à l’intérieur ou à l’extérieur. Il n’est pas nécessaire de contrôler la lumière dans l’environnement de mesure.

Durable et sans étalonnage: Le QuickSee a été conçu pour résister aux rigueurs des missions sanitaires mondiales. Il est résistant à la poussière et à l’humidité. Son système optique ne nécessite aucun étalonnage permanent, une caractéristique validée dans les contextes de soins de santé exigeants du monde entier. Il est facile à nettoyer avec des tampons alcoolisés ordinaires. Le QuickSee est livré prêt à l’emploi dans un étui de transport renforcé.

Puisque le QuickSee est l’autoréfracteur portatif le plus précis au monde, il est parfaitement adapté pour fournir des soins de haute qualité aux patients, où qu’ils soient. Les avantages du QuickSee dans le cadre des soins de vision mobiles : Mesures de qualité clinique. Durable et sans étalonnage. Cadence élevée : jusqu’à 30 patients par heure. Fonctionne dans des milieux humides et poussiéreux. Non sensible à la lumière ambiante. Peut être utilisé à l’intérieur et à l’extérieur. Comprend un étui de transport renforcé. Le QuickSee peut être utilisé pour remplacer votre rétinoscope, votre autoréfracteur de bureau ou votre appareil de vision pédiatrique. Le QuickSee peut être utilisé pour : Des visites dans les écoles et sur le lieu de travail, des visites dans des maisons de retraite et de soins, des visites privées à domicile, des initiatives de santé communautaire, des programmes de vision des ONG/missions dans les pays en développement.

Le QuickSee peut fonctionner comme un autoréfracteur primaire ou secondaire dans une clinique ophtalmologique. Les cliniques qui envisagent d’acheter un deuxième autoréfracteur doivent envisager d’utiliser le QuickSee car il :

  • Fournit une autoréfraction précise en tout lieu: Fournit une autoréfraction précise en tout lieu :
  • Procure un espace pour les nouveaux instruments de diagnostic médical: Le QuickSee peut être utilisé pour modifier le flux de travail, en dehors d’une salle d’examen réservée, pour faire de la place à des équipements de diagnostic médical plus importants et générateurs de revenus, comme un OCT ou un imageur de fond d’œil.
  • Permet un contrôle rapide et précis dans le magasin d’optique: Le QuickSee permet une estimation rapide et précise de la prescription du patient dans l’espace de vente au détail pour la comparer à la prescription de lunettes afin de réduire la nécessité de refaire les verres.
  • Permet de mieux servir vos patients ayant des besoins particuliers: Le QuickSee est parfaitement adapté aux patients qui ne peuvent pas accéder confortablement à un autoréfracteur de bureau parce qu’ils sont en fauteuil roulant ou ont une mobilité réduite.
  • Améliore l’efficacité de la réfraction: QuickSee peut résoudre les engorgements autour d’un autoréfracteur existant si plusieurs patients font souvent la queue.

Le QuickSee est parfaitement adapté pour les patients qui ne peuvent pas se rendre facilement dans une clinique. Dans ce contexte, le QuickSee peut être utilisé pour effectuer des examens oculaires complets ou réfractifs, ou pour effectuer un dépistage objectif quantitatif de la vision. De nombreux patients âgés ont une mobilité réduite et des mesures peuvent être effectuées même lorsque les patients sont alités ou en fauteuil roulant. Si le patient est physiquement faible, le technicien peut facilement tenir le QuickSee pour l’aider pendant la mesure.

Le QuickSee est un auto-réfracteur idéal pour les patients âgés, car il peut être présenté au patient, que ce soit dans un fauteuil roulant ou dans un lit, et il permet de prendre une mesure objective facile (ce qui évite au patient d’avoir à s’y accomoder) en moins d’une minute. En outre, le mode monoculaire du QuickSee est utile pour mesurer les patients qui présentent une asymétrie faciale ou oculaire. Par exemple, s’ils ont une cataracte dans un œil, l’autre œil peut être facilement mesuré avec le QuickSee

Le QuickSee est un auto-réfracteur à front d’onde portatif, qui fonctionne sur batterie et il est idéal dans un cadre scolaire. Le QuickSee a été validé cliniquement sur des enfants âgés de 3 à 16 ans (cliquez ici pour voir l’article) et il a été démontré qu’il est plus précis, avec et sans cycloplégie, qu’un auto-réfracteur de bureau haut de gamme. Les enfants trouvent le QuickSee intuitif et amusant à tenir, et la mesure objective garantit un dépistage précis des erreurs de réfraction en évitant le besoin de retours d’informations de la part des patients et du respect de certaines règles, ce qui est courant dans les pratiques de dépistage de la vision en milieu scolaire. Effectuer un dépistage objectif quantitatif de la vision, en apportant l’appareil à l’élève et non l’inverse.

  • Une mesure objective quantitative réduit la tricherie des enfants car ils veulent parfois éviter de porter des lunettes dont ils ont besoin, ou porter des lunettes dont ils n’ont pas besoin
  • Donne à l’infirmière la confiance nécessaire pour orienter l’étudiant vers un optométriste ou un ophtalmologue
  • Compte tenu de la cadence élevée, il est possible de mesurer un plus grand nombre d’étudiants
  • Le dispositif peut être partagé au sein d’une école ou d’un district scolaire
  • L’appareil fonctionne dans toutes les conditions d’éclairage, il est robuste et ne nécessite aucun étalonnage

La précision clinique et la facilité d’utilisation du QuickSee le rendent parfait pour une mesure rapide de la vision en post-opératoire et en suivi. Veuillez nous contacter si vous avez des questions spécifiques ou si vous souhaitez recevoir de plus amples informations.

Questions techniques

Le QuickSee est l’autoréfracteur portatif le plus précis au monde. Sa combinaison de la conception binoculaire à vue ouverte, de l’aberrométrie à front d’onde et des mesures dynamiques produit des mesures d’autoréfraction cliniquement précises, dans un format portatif durable adapté à une utilisation en clinique et sur le terrain. Des études publiées ont démontré que le QuickSee est aussi précis que les autoréfracteurs de bureau haut de gamme et se situe à moins de 0,5 D de la réfraction subjective sur 80 à 90 % des patients (résumé des données de plusieurs études menées aux États-Unis, en Espagne et en Inde)…

La conception binoculaire à vue ouverte réduit la myopie et l’accommodation induites par l’appareil car les deux yeux « voient » le même champ visuel, donc physiologiquement ils reçoivent les mêmes niveaux de lumière et se concentrent sur la même cible pendant la mesure. Les patients regardent simplement à travers le QuickSee comme une paire de jumelles sur une cible située à au moins 3-6 mètres, au lieu d’une image virtuelle dans un système de vision fermé traditionnel.

En utilisant l’aberrométrie à front d’onde pour mesurer l’erreur de réfraction, le QuickSee saisit des informations qui ne sont pas disponibles pour les autoréfracteurs traditionnels. Ces informations supplémentaires permettent aux professionnels de la vision d’évaluer plus facilement la correction réfractive nécessaire, qu’il s’agisse de chirurgie oculaire ou de prescription de lunettes.

Le QuickSee produit des résultats très fiables car il effectue des mesures dynamiques des yeux du patient dans leur état naturel, permettant même de rafraîchir le film lacrymal en clignant des yeux pendant la mesure.

Les bonnettes oculaires sombres isolent les yeux du patient de la lumière ambiante, ce qui aide à contrôler la dilatation de la pupille et permet une utilisation à l’intérieur comme à l’extérieur.

Le QuickSee peut être utilisé en mode binoculaire et monoculaire pour s’adapter à certains états de maladie oculaire et/ou caractéristiques faciales.

Le QuickSee peut contenir plus de 10.000 dossiers de patients, en conservant la trace de toutes les mesures prises pour chaque œil d’un patient donné. Les dossiers des patients peuvent être téléchargés et l’application QuickSee Companion produira les données des patients dans un fichier Excel. Afin de respecter la loi HIPAA et la confidentialité des patients, le QuickSee n’intègre pas le nom du patient ou d’autres informations identifiables. En outre, PlenOptika ne peut pas accéder aux données cliniques à partir d’un système QuickSee.

L’application du QuickSee est disponible pour les appareils Android et sera bientôt disponible pour Apple iOS.

Actuellement, l’appareil QuickSee peut être connecté via Bluetooth à une imprimante thermique ainsi qu’à un téléphone Android grâce à l’application gratuite QuickSee Companion (disponible dans la boutique Google Play Store). L’application QuickSee Companion vous permet de mettre à jour le firmware de l’appareil QuickSee si nécessaire, et elle vous permettra de télécharger les données des patients dans un fichier Excel. L’application iOS sera disponible à la fin de l’été 2019. Si vous avez une demande de connectivité spécifique, veuillez nous contacter. .

La batterie du QuickSee présente une autonomie moyenne de 6 à 8 heures, ce qui permet d’effectuer environ 200 à 270 mesures sur des patients par charge. L’appareil peut être utilisé lorsqu’il est branché pour la recharge. Il peut fonctionner dans un environnement de 220/110V. La batterie interne peut être remplacée par les techniciens de service de PlenOptika.

Le QuickSee est assorti d’une garantie standard d’un an qui couvre les défauts de fabrication. Compte tenu de la technologie sophistiquée et des exigences d’étalonnage en usine des composants optiques, l’appareil n’est pas conçu pour être réparable sur le terrain. PlenOptika et ses distributeurs proposent un programme d’échange à chaud pour garantir que les fournisseurs de soins de la vision réduisent les temps d’arrêt en cas de problème technique.

La conception optique du système de réfraction à front d’onde de PlenOptika ne requiert aucun étalonnage, une caractéristique spécialement conçue et validée dans les contextes sanitaires difficiles du monde entier. Tous les QuickSees sont soumis à un protocole de contrôle de qualité rigoureux pendant la production dans notre usine de fabrication de pointe, auditée par la FDA. En outre, le QuickSee ne fournit une lecture que s’il passe les mesures de qualité internes. Le QuickSee ne lance une mesure que lorsque l’œil est en position avec l’optique interne, ce qui garantit que l’appareil est correctement placé sur le visage.

Réglementation

Oui, le QuickSee est un dispositif médical de classe I, 510(k), exempté de la FDA. D’ici à la fin septembre 2019, PlenOptika s’attend à ce que le QuickSee obtienne le marquage CE. En outre, nos distributeurs s’assurent que nous respectons les réglementations locales.

Oui, puisque le QuickSee est portatif et convivial, il est parfaitement adapté aux patients qui ne peuvent pas se rendre facilement dans une clinique ou être examinés à l’aide d’un autoréfracteur de bureau, comme ceux qui sont confinés à la maison, en fauteuil roulant et même alités. Le QuickSee donne droit à un crédit d’impôt fédéral ; pour plus de détails, consultez votre comptable au sujet des articles 44 et 190 du code de l’IRS.

Performances médicales

ÉtudeCommentaire sur l’étude#

Patients

(tranche d’âge)

Principales conclusions
1Objectif : Évaluer la technologie de base du QS chez les adultes

Appareil : Monoculaire, première version prototype

Méthodes : Comparer la précision de l’appareil avec un autoréfracteur de bureau haut de gamme et avec la réfraction subjective.

41

(26,4±9,7 ans)

  • Il est possible de construire un autoréfracteur portatif, économique et robuste en utilisant des composants peu coûteux et sans pièces mobiles.
  • La version prototype de la technologie QS est aussi précise qu’un autoréfracteur commercial haut de gamme pour prédire la réfraction d’une population adulte
2Objectif : Évaluer la qualité des prescriptions de lunettes fournies par un prototype de QS utilisé par un technicien ayant reçu une formation minimale dans un milieu à faibles ressources.

Appareil : Monoculaire, 2ème version du prototype

Méthodes : L’acuité visuelle (AV) et les préférences des patients ont été comparées entre des verres d’essai fixés à deux prescriptions de lunettes provenant (1) du prototype d’autoréfracteur QS utilisé par un technicien ayant reçu une formation minimale et (2) de la réfraction subjective obtenue par un réfractologue expérimenté

708

(35±13 ans)

  • Les prescriptions de lunettes peuvent être mesurées avec précision par un technicien peu formé qui utilise un autoréfracteur à front d’onde peu coûteux dans l’Inde rurale.
  • Les données de 708 participants indiquent une différence marginale dans la préférence de prescription et l’acuité visuelle qui en résulte entre les lunettes issues de la réfraction subjective et celles issues de l’autoréfraction QS (l’AV issue de la QS n’était en moyenne pire que d’une lettre).
  • Parmi les 438 participants âgés de 40 ans et moins, aucune différence statistiquement significative n’a été constatée dans les préférences pour les lunettes dérivées de la réfraction subjective par rapport à l’autoréfraction QS.
  1. N. J. Durr et al., “Design and Clinical Evaluation of a Handheld Wavefront AutorefractorOptom. Vis. Sci., vol. 92, no. 12, pp. 1140–1147, Dec. 2015.
  2. N. J. Durr, S. R. Dave, D. Lim, S. Joseph, T. D. Ravilla, and E. Lage, “Quality of eyeglass prescriptions from a low-cost wavefront autorefractor evaluated in rural India: results of a 708-participant field studyBMJ Open Ophthalmol., vol. 4, no. 1, p. e000225, Jun. 2019.

Le QuickSee présente la même précision qu’un autoréfracteur de bureau. La fourchette de mesure des autoréfracteurs de bureau est de -25 à +25 dioptries ; le QuickSee couvre de -10 à +10 dioptries, ce qui représente plus de 95 % de la population adulte. Le QuickSee se situe à <0,25 D (excellente concordance) et <0,5 D (bonne concordance) de la réfraction subjective pour respectivement 60-70 % et 80-90 % des patients adultes, alors que les autoréfracteurs de bureau se situent généralement à <0,25 D et <0,5 D de la réfraction subjective pour respectivement 50-60 % et 80-90 % de ces patients.

Références qui soutiennent que la fourchette de -10 à +10 couvre > 95 % de la population adulte :

  • Dandona R, Dandona L, Naduvilath TJ, Srinivas M, McCarty CA, Rao GN. Refractive errors in an urban population in Southern India: the Andhra Pradesh Eye Disease Study. Invest Ophthalmol Vis Sci 1999;40:2810Y8.
  • Vitale S, Ellwein L, Cotch MF, Ferris FL 3rd, Sperduto R. Prevalence of refractive error in the United States, 1999-2004. Arch Ophthalmol 2008; 126:1111Y9.
  • Katie M. Willians et al. Prevalence of refractive error in Europe: the European Eye Epidemiology (E3) Consortium. Eur J Epidemiol. 2015; 30(4): 305–315.

L’aberrométrie à front d’onde fournit des mesures de réfraction en évaluant les aberrations d’ordre inférieur et supérieur. Elle permet d’obtenir des informations supplémentaires sur la réfraction qui ne sont pas disponibles pour les autoréfracteurs traditionnels. Ces informations supplémentaires permettent d’avoir une meilleure connaissance de la correction réfractive nécessaire, qu’elle prenne la forme d’une chirurgie oculaire ou d’une prescription de lunettes.

L’aberrométrie à front d’onde permet de prendre davantage de mesures des erreurs de réfraction de l’œil, et ce avec une plus grande précision que la technologie traditionnelle des autoréfracteurs, ce qui permet d’obtenir des mesures d’autoréfraction plus précises. La technologie d’aberrométrie à front d’onde actuellement utilisée en conjonction avec le LASIK coûte plus de 40.000 dollars américains. L’ingénierie et la conception innovantes et brevetées de PlenOptika rendent l’aberrométrie à front d’onde accessible pour la pratique générale de l’optométrie dans les cliniques, les magasins d’optique et même les soins mobiles.

Le QuickSee convient à tous les types de patients à partir de l’âge de cinq ans. Le QuickSee permet au clinicien de faire fonctionner l’appareil en mode binoculaire et/ou monoculaire en cliquant sur un bouton. Certaines conditions (telles que l’asymétrie faciale ou les affections oculaires comme la cataracte) peuvent rendre la mesure binoculaire difficile, auquel cas la mesure monoculaire est recommandée. Pour les mesures binoculaires, l’alignement du dispositif QuickSee peut être difficile chez les patients souffrant de strabisme, d’amblyopie, de phoria ou de paupières tombantes. Dans ces cas, il est conseillé de prendre des mesures monoculaires.

La vue binoculaire ouverte permet au patient de voir une cible éloignée, ce qui réduit l’accommodation.

Pas pour l’instant. Nous recommandons d’utiliser un appareil spécialement conçu pour mesurer les valeurs K.

Effectivement, le QuickSee vous permet de vérifier rapidement et facilement si l’erreur de réfraction de vos patients a changé par rapport à leur prescription de lentilles de contact. Les prestataires de soins de la vision peuvent vérifier si leurs patients ont la bonne puissance pour leur œil sans leur demander d’enlever leurs lentilles de contact.

Oui. Les lentilles de contact qui sont prescrites correctement neutraliseront les erreurs de réfraction du patient, et cette neutralisation sera détectée dans les mesures de QuickSee. Les prestataires de soins de la vision peuvent vérifier si leurs patients ont la bonne puissance pour leur œil sans leur demander d’enlever leurs lentilles de contact.

Le QuickSee peut majorer/minorer une prescription si le patient s’accomode trop ou focalise trop. Cette situation a tendance à se produire chez les jeunes patients. Les plus de 40 ans, et surtout les plus de 80 ans, ne s’accomodent plus tellement. Certains optométristes ont constaté que le QuickSee pouvait en fait sous-estimer les patients. Pour aider un patient qui s’accomode trop, encouragez-le à cligner des yeux pendant la mesure et à fixer et décrire une cible éloignée. Lorsque la mesure est prise à nouveau, la lecture de la prescription sera plus précise.

Que le patient soit myope, hypermétrope ou astigmate, le QuickSee fournit des mesures précises dans sa fourchette de mesure. Pour l’astigmatisme, la fourchette de mesure est de 0 à -6 D de cylindre.

Bien sûr. L’amblyopie est une mesure subjective de ce que le patient voit, et le QuickSee est un appareil objectif. Si un patient, par exemple, est plat de l’œil gauche, ce qui signifie qu’il a une vision parfaite, et plus cinq de l’œil droit, ce patient sera très probablement amblyope. Le cerveau va supprimer l’imagerie de cet œil plus faible : le plus cinq de l’œil droit. Si vous utilisiez le QuickSee pour obtenir une lecture précise sur ce patient, le QuickSee montrerait que l’œil gauche est plat et que l’œil droit est plus cinq. Vous obtiendriez toujours la mesure objective, mais le QuickSee ne vous indiquera pas que le patient est amblyope. Les patients amblyopes doivent être mesurés en mode monoculaire.

Le QuickSee mesure les aberrations d’ordre élevé, mais ne les affiche pas pour l’instant. Nous continuons à recueillir des données cliniques avant de lancer cette fonction.

Le QuickSee peut prendre des mesures chez les patients atteints de strabisme, mais cela peut être plus difficile. Le QuickSee peut être utilisé en mode binoculaire ou monoculaire. Toutefois, chez les patients atteints de strabisme, vous devrez presque toujours effectuer les tests en mode monoculaire. Par définition, en fonction de la gravité du strabisme, un des yeux sera désaligné. L’œil mal aligné ne regardera pas droit devant lui et, par conséquent, il se peut que vous ne puissiez pas obtenir de mesure sur cet œil.

Les patients présentant des erreurs de réfraction élevées tirent généralement profit de la réfraction subjective, étant donné que les erreurs d’autoréfraction sont assez élevées pour cette population de patients. Le Quicksee, en tant qu’autoréfracteur à front d’onde, souffre également d’erreurs plus élevées dans cette population, de même que les meilleurs autoréfracteurs du marché.

Nous n’avons pas de réponse pour l’instant car nous ne disposons pas encore de données cliniques.

Si la cataracte est petite, le QuickSee devrait pouvoir mesurer les erreurs de réfraction avec précision. Si la cataracte bloque une grande partie du signal (voir le diagramme du spot en mode monoculaire), il est probable que le QuickSee ne puisse pas mesurer les efforts de réfraction.

La taille minimale de la pupille est de 2 mm. Le QuickSee ne nécessite pas de dilatation mais fonctionne avec précision pour les yeux dilatés.

Le dispositif QuickSee peut être difficile à utiliser chez les patients souffrant de strabisme, d’amblyopie, de phoria ou de paupières tombantes. Dans ces cas, nous suggérons de prendre des mesures en mode monoculaire.

La conception binoculaire du QuickSee garantit que les deux yeux « voient » le même champ visuel, de sorte que les deux yeux reçoivent les mêmes niveaux de lumière et sont capables de se concentrer sur la même cible pendant la mesure, ce qui fait que les deux pupilles se comportent de manière similaire. La conception à vue ouverte permet au patient de détendre son accommodation en regardant à travers le dispositif (comme une paire de jumelles) une cible distante au lieu d’une image virtuelle utilisée dans un système de vue fermé traditionnel (qui peut provoquer une accommodation ou une myopie induite par le dispositif). Dans l’ensemble, la conception des binoculaires à vue ouverte du QuickSee est similaire à la norme clinique des examens binoculaires de vision de loin, et rend la mesure plus précise./span>

En outre, le mode binoculaire présente l’avantage accessoire d’une cadence plus élevé, car les deux yeux sont mesurés en même temps.

En comparaison, les appareils qui mesurent un œil à la fois souffrent généralement d’une faible précision car chaque œil connaît des conditions de vision différentes qui peuvent induire des changements d’accommodation ou de taille de la pupille. Comme le QuickSee présente une conception binoculaire à vue ouverte qui garantit la même expérience visuelle pour les deux yeux en mode de mesure binoculaire ou monoculaire, il évite les difficultés rencontrées par d’autres appareils.